Pôle
arts
visuels
Pays
de la Loire

Partager

Rue sur vitrine – Résidence 2020

Appel à candidature
Date limite : 10.07.2020
TALM Angers

Rue sur vitrine – Résidence 2020 — Pôle Arts Visuels Pays de la Loire
Ce qu'il reste de l'été, Julie Knaebel, juillet 2019

Gérée depuis 2016 par l’École supérieure d’art et de design TALM-Angers, Rue sur vitrine est un lieu qui n’est pas une galerie d’art, mais un laboratoire pour les arts. Les élèves accompagné.e.s par leurs professeur.e.es, les élèves diplômé.e.s de l’école, les jeunes artistes et les partenaires viennent y expérimenter un projet, sans obligation de résultat. Il peut s’agir d’y conduire une simple expérience sensitive, d’y rapporter une expérience ou d’y mener des workshops, des expositions, des temps d’atelier pour y préparer une exposition, etc.

Cette résidence est née de la volonté pour TALM d’accompagner ses jeunes diplômé.e.s dans le développement de leurs projets artistiques. Ce programme de résidences permettra d’accueillir chaque année un.e ou deux jeunes diplômé.e.s en lui.leur permettant de développer un projet artistique singulier et expérimental.
Rue sur vitrine est un lieu brut dans lequel tous les types d’intervention sont envisageables. L’artiste retenu.e aura deux contraintes : prévoir quelques temps d’ouverture et d’échange avec le public et développer un travail de correspondance, qui pourra prendre toute sorte de forme, avec les élèves de la classe préparatoire de l’École d’arts du Choletais.
Ouverte au public uniquement lorsque ses occupant.e.s sont présent.e.s, Rue sur vitrine permet de mettre en place un dialogue simple et direct avec les visiteur.euse.s. Le lieu n’est pas une galerie conventionnelle, alors les outils de médiation ne le sont pas non plus. Les discussions qui s’engagent permettent au grand public de mieux saisir les enjeux de l’expérimentation dans une démarche artistque.
Enfin, pour cette deuxième édition, TALM et l’École d’art du Choletais ont souhaité s’associer afin de permettre aux élèves de la classe préparatoire aux concours à l’entrée des écoles supérieures d’art et de design de bénéficier du retour d’expérience d’un.e artiste récemment diplômé.e et engagé.e. dans une démarche artistique professionnelle.