Pôle
arts
visuels
Pays
de la Loire

Partager

Marina Pirot

Rezé

Marina Pirot — Pôle Arts Visuels Pays de la Loire
Intermission - site des maraîchers des Couëts, juin 2018, crédit photo : (n).

MOTS-CLEFS

Paysages / Art contextuel / Art et Milieux / Perception / Écologie / Pratiques corporelles / Esthétique environnementale / Écosomatique / Agentivité / Transition esthétique / Écologie des arts / Écotransduction / Météorologie / Art libre

CHAMPS DE RECHERCHE

La recherche-création est engagée depuis une posture de curator par agentivité, depuis 2008 via la plateforme ON TIME puis le laboratoire artistique (n) : les artistes invités dans des contextes non institutionnels agissent en éco-création, les expériences et processus devenant l’objet-même des oeuvres. La question des résidences d’artistes en tant que lieu de recherche en art, corrélée aux problématiques de l’in-situ, a ouvert des dispositifs de travail longue durée où les artistes ont pu éprouver un territoire, par immersion, rencontres, transmissions, créations. Au regard de la crise environnementale actuelle, les paysages « sentinelles » de la transition écologique sont devenus les terrains de travail privilégiés de cette recherche qui se réinvente depuis une approche contributive (et non relationnelle ou participative). La transition esthétique postulée par cette recherche (transition plus que mutation ou rupture) questionne la définition même de la notion d’art, vecteur d’émancipation plutôt qu’objet d’une économie de marché.
Depuis les terrains d’expérience d’un « art libre », la recherche interpelle les pratiques et savoirs gestuels des paysages étudiés (le maraîchage, la pêche, etc) en relation avec des terrains partenaires en Europe et en Californie (voir le projet européen Intermission). Des modules d’expérience perceptives résultent de cette recherche, se référant aux techniques somatiques, chorégraphiques et au Body Weather Laboratory et relevant de « l’écosomatique » (Clavel, Ginot). Une recherche spécifique sur le Body Weather Laboratory, laboratoire artistique expérimental du toucher, est menée par surcroît, en collaboration avec ses fondateurs. Le travail de recherche théorique et pratique est axé sur des dispositifs artistiques d’éco-création engageant l’inter-coporéé, la transduction sonore, l’écriture, l’alimentation. La recherche génère des évènements contextuels, des invitations artistiques et temps de « laboratoire ouvert » dans les paysages des sites de la recherche.

APPORTS DE LA RECHERCHE

→ Ce travail crée de nouveaux terrains de recherche en art (Les maraîchers des Couëts-44, Bolinas-CA ) dans des paysages « en transition » : workshops en « art libre » (ex : atelier sur la pollution des sols, la plantation comme performance, etc) ainsi que des modes de relations inédits entre divers praticiens des paysages (scientifiques, agriculteurs, praticiens des somatiques) et artistes, étudiants, chercheurs universitaires (laboratoires pluriels de pratiques perceptives).
→ La recherche développe des réseaux de convergence entre zones artistiques expérimentales européennes (voir le projet Intermission, KRA-CZ) : analyses théoriques, esthétiques et résidences de recherche-création ainsi.
→ Publications de la recherche sur le Body Weather Laboratory déposées au centre de documentation du Centre National de la Danse (journaux, vidéos, etc).

Contact

Marina Pirot
Studio Copernic
44400 Rezé
marina@marinapirot.info
06 66 65 96 31
Newsletter
Suivez l'actualité du Pôle arts visuels des Pays de la Loire en vous inscrivant à notre newsletter.